08 avril 2010

SCENOGRAPHIE

Je travaille d'arrache pied sur le décor de ma pièce de théâtre...
Posté par karagar à 13:17 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

10 février 2010

HISTOIRE EROTIQUE

-         Allo ? -         Je voudrais parler à Karagar s’il vous plait. -         C’est moi-même. A la façon alambiquée dont il prononce mon nom, je le classe d’emblée dans la catégorie de ceux que la perspective de prononcer un mot en breton émotionne et que cette prévention rend plus maladroit encore. Mais lorsqu’il m’explique qu’il réalise des reportages pour FR3, je perçois, à une tension dans la voix et à sa façon de ne pas... [Lire la suite]
Posté par karagar à 19:52 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
10 février 2010

LAPSUS

Hier soir, alors que j'étais en passe de faire oublier l'interprétation du rôle par Gérard Philippe, mes espoirs s'évanouirent sous le coup d'un manque d'attention fatal. Octave, en fin stratége, lance à Marianne: "Celio en a trouvé une autre !" Mais Karagar en donna malencontreusement et en toute innocence lapsusienne, une autre version : "Celio en a trouvé UN autre!" Sourire sous cape de mes partenaires.
Posté par karagar à 15:47 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
04 octobre 2009

SEE, SEX AND CLOUDS.... AND CALMARS

L’automne s’est finalement pointé au rendez-vous, avec un retard conséquent qu’on lui pardonne. Sans préavis. Aussi vite qu’on tourne la page d’un roman sur un nouveau chapitre. Bleu immaculé, gris sans déchirure. Vladimir, à qui je signalais le phénomène avec sans doute un brin de nostalgie dans la voix me dit, hier soir au téléphone : tu aimes ça pourtant, le gris. Il a raison, j’aime ce moment de bascule, ce moment où le ciel perdant de son éclat concède le règne de la couleur à la végétation qui s’embrase lentement. Mais la... [Lire la suite]
Posté par karagar à 14:37 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 mai 2009

LE DIAMANT ET LA MURAILLE

Alain haletait quand il arriva au sommet des escaliers de pierre. Il avait hâté la cadence, craignant d’être en retard, et puis, bien qu’il habitât la région depuis près de dix ans, il ne s’était pas tout à fait accommodé aux chaleurs estivales. Luis était là, appuyé à un merlon, contemplant l’immensité du paysage dans un sourire béat. « C’est quoi ces mystères ? », lança Alain d’emblée, oubliant la tendre salutation habituelle. « Pas le moindre mystère », répondit Luis avec de ces roulements de « r » qui... [Lire la suite]
Posté par karagar à 00:51 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 février 2009

SEXE SOUS LE SOLEIL DU CAP

Accordons nos propos à la légèreté de cette période de « grasseté » que ne justifie plus guère la perspective d’un carême dépourvu de carence. Après avoir été, le temps d’une soirée, corsaires, flibustiers, Napoléon, Louis Quatorze, amis de Jean-Jacques Rousseau et j’en oublie, (et le pluriel n’est point de majesté, bien que nous eûmes droit à quelques révérences, mais traduit bien le fait que nous étions deux dans le même costume, dernier mot restant au singulier quoiqu’il y eût deux costumes alors qu’à deux dans le même lit, il n’y... [Lire la suite]
Posté par karagar à 15:33 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,
28 novembre 2008

VIELLES COQUINERIES

Un soir, Karagar reçoit un courriel de Gerald. Il ignore comment ce dernier s’est procuré son adresse électronique autant que l’objet de son envoi. C’est qu’il n’avait que peu de contacts avec Gerald depuis que celui-ci avait reçu son enseignement et qu’il était devenu occasionnellement collègue.  C’était un élève agréable, non seulement à regarder, mais aussi dans son attitude générale. Il faut dire qu’il était d’un groupe qui montrait au perfectionnement en langue bretonne et aux blagues sub-ceinturiennes un intérêt égal qui ne... [Lire la suite]
Posté par karagar à 22:54 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,