IMG_1552 La cathédrale de Chester, fort peu éloignée de la frontière galloise et très proche aussi, si on regarde vers le nord, de la grande ville de Liverpool, était restée fort longtemps hors de mon radar. Elle ne fait pas partie du top ten sans doute, du peloton de tête des glorieuses si l'on préfère, et ne contient pas - a priori - un fait architectural spécifique qui aurait attiré mon attention.

C'est en 2010 - quelques années quand même - qu'elle s'est invitée sur la liste des édifices à aller voir car elle abrite un fait exceptionnel du point de vue d'une histoire parallèle de l'architecture gothique, - entendez pas du tout main stream - qui n'en intéresse que peu ! J'ai découvert un jour avec stupéfaction,  grâce à des déambulations inter-nautiques motivées par l'écriture d'une pièce de théâtre sur une autre cathédrale, que l'élévation des travées du choeur était très proche, étonnement semblable même vue la distance géographique et politique, de celle du choeur de la cathédrale de Tréguier. Je rappelle, pour qu'on mesure mieux mon excitation, qu'à part quelques éléments - me semble-t-il - du gothique scaldien, la Bretagne est le seul pays continental qui entretienne des liens avec le gothique anglais. (J'entends des liens entrants bien sûr!) La plupart du temps, ce sont des piliers, des fenestrages, des éléments de décor et de modénature qui viennent d'Angleterre, mais toute une élévation, c'est énorme.

IMG_1577La cathédrale de Chester, comme toutes celles que nous avons visitées cet été, témoigne plus ou moins de tous les styles, du roman au gothique tardif. Elle n'a qu'un transept, hypertrophié au sud, atrophié au nord. C'est dans ce transept nord que se voient le mieux les vestiges romans.

1280px-Chester_cathedral_plan3

C'est la nef, comme souvent, que nous découvrons d'abord, partie la plus tardive. Le vaisseau est plus large que de coutume, assez élevé car couvert en bois.

IMG_1792

Il est par ailleurs simplissime, puisqu'à deux niveaux seulement, et même sobre, puisque seules les travées orientales ont une balustrade festonnée à l'avant de l'étage clair.

IMG_1563 IMG_1550

IMG_1564

IMG_1721

L'impression est néanmoins généreuse et le "screen" suffisamment modeste pour ne pas casser la vue d'ensemble. Si on y ajoute la chaude couleur des pierres, c'est séduisant. Pour le choeur, il va falloir prendre notre mal en patience car un office y a lieu (les offices anglais, on se demande toujours si ça n'est pas un concert !), qui semble durer, durer, durer... et l'horaire de fermeture approche. Renseignements pris (par Vladimir) auprès du cerbère du jeune homme ensoutané, il sera possible d'y aller et il y aura du rab sur l'horaire. En tout cas l'organiste bosse dur.

IMG_1570

Mais nous avons de quoi nous amuser en attendant. Avec une image de Saint Cornus en vacances, par exemple.

IMG_1566

Ou bien avec la salle capitulaire. De style early english et rectangulaire pour une fois. Difficile à prendre en photo, mais superbe, avec ses colonnes en délit qui dédoublent toutes les fenêtres et ces détails exquis qu'on ne trouve qu'à cette période et aussi une superbe armoire.

IMG_1581

IMG_1582 IMG_1596

Elle est précédée d'un beau vestibule qui ouvre sur le cloître (18 sur le plan),

IMG_1586

IMG_1603

où est exposée une oeuvre qui évoque les dégâts de la pollution marine sur les animaux (en verrait-on autant dans une église française, fût-elle consacrée à Saint François?).

IMG_1697

et une drôle de bête...

IMG_1694

C'est tea time ! Ici, l'idée géniale est d'avoir installé la cafétéria de la cathédrale dans l'immense réfectoire médiéval (22) ! Quiconque a vu au moins un des films (pas très bons) du petit sorcier anglais, ne pourra s'empêcher de penser à la grande salle de l'école des sorciers.

IMG_1625

IMG_1665

La chaire de lecture avec son escalier est magnifique.

IMG_1639

IMG_1655 IMG_1656

Petit tour dans le beau jardin du cloître sous la pluie. La sculpture centrale, s'appelle water of life.

IMG_1677

IMG_1674

Nous pénétrons enfin dans le choeur. L'élévation est séduisante, j'aime moins le côté riquiqui de la fenêtre orientale qui casse un peu l'effet. Cette partie est bâtie entre 1283 et 1315.  Voyons voir...

Chester :

IMG_1742

Tréguier:

Capture

Chester                                                                Tréguier

IMG_1787            index

Je suis d'autant plus troublé que le nom de l'architecte est connu à Chester (pourtant l'aînée de Tréguier), il s'apelle Richard Lenginour ! De là à lire L'ijinour.... (l'inventeur en breton)...

IMG_1785 IMG_1727IMG_1735

Le choeur abrite des stalles du XIVème parmi les plus belles du pays.

IMG_1733

IMG_1751

IMG_1759 IMG_1756IMG_1728 IMG_1730

Décidément, ce Saint cornus nous poursuit...

IMG_1779

La pluie a cessé pour notre sortie, et nous avons même droit à un  rayon de soleil, qui magnifie l'écrin vert de l'édifice.

IMG_1807

IMG_1810

IMG_1821

IMG_1828

IMG_1836

Verdeur de l'herbe, verdeur des fenêtres...

IMG_1842

IMG_1841