IMG_0706 J'avais évoqué une vieille promesse que je m'étais faite lors de mon premier séjour (professionnel) au pays de Galles. Nous étions en chemin pour Caernarfon, point pour visiter le château mais un studio qui produisait des films en gallois pour Channel 4. D'Aberystwith, la route traverse une partie du parc de Snowdonia et j'avais été bouleversé par ces paysages de montagnes vertes ou landeuses, archétypiques de ce que j'imaginais être l'Irlande ou les Highlands d'Ecosse. Du pays de Galles je n'avais pas d'images préconçues. C'est souvent le cas de ce pays très beau qui n'a pas d'image de marque. Et peut-être est-ce bien ainsi... En tout cas, à moi qui n'avais jamais voyagé, cela fit un effet durable. A un moment, le relief devenait vraiment marquant et notre collègue connaisseur du pays, conscient de ma curiosité, m'indiqua que nos approchions de Cadair Idris, la chaise d'Idris (un géant légendaire ou un ancien roi...). Outre la beauté des lieux, le fait que cette montagne portât le nom breton de la chaise, comme Tuchenn Gador, mon sommet préféré de Bretagne me fascina.  Mon informateur alla jusqu'à me montrer, au bord de la route l'endroit d'où partait le sentier de l'ascension. Je me souviens m'être dit alors (loin d'imaginer dans quelles conditions cela se ferait un jour) que je gravirais Cadair Idris. Il y a, me direz-vous, des rêves bien plus fantasques, mais celui-ci ressemble bien à ma vie. J'attends patiemment que la route repasse à certains endroits, sans rien provoquer, et cela arrive toujours.

Nous avions ce jour là, une fenêtre météo remarquable. Ces sommets, souvent ennuagés sont alors invisibles et peu propices à la randonnée. Nous étions sous l'influence de la canicule qui régnait sur le continent et les températures avoisinaient les 27°, ce qui dans ces montagnes nordiques est assez exceptionnel. Bref, ce fut pour moi un badigeon de crème solaire, car je suis victime depuis 15 jours et pour la première fois de ma vie, d'une allergie au soleil. (Encore d'actualité aujourd'hui où mes avant-bras ressemblent à la surface lunaire).

Cadair Idris est le plus méridional des sommets du parc de Snowdonia et s'élève à 893 mètres.  L'effet produit par ces montagnes est sans rapport avec le chiffre sur le papier. Proches de la mer, ces altitudes sont souvent perçues à partir de zones assez basses, de plus les pentes sont très raides, les anciens glaciers ont modelé les paysages à l'image de ce qu'on peut voir dans de plus hauts massifs. Ce sont des montagnes accessibles, avec ce charme spécifique au monde océanique.

Nous partons d'une altitude de 140 m, autant dire que le dénivelé qui nous attends est de 650 mètres, qui s'avèreront être assez pentus.

Départ sous le couvert des arbres, le long d'une assez belle cascade pas vraiment signalée.

IMG_0600

Très vite la vue se dégage vers la montagne.

 

IMG_0607

 

IMG_0610

 

IMG_0614

 

IMG_0616

IMG_0619

Notre principale étape (et pique-nique) est Llyn Cau, le lac glaciaire dominé par Cadair Idris. Cela ressemble à un cratère ennoyé de volcan (et certains autrefois le crurent) mais il n'en est rien. Vladimir se risqua à s'ennoyer lui-même dans le lac, je me contentai des pieds.

 

IMG_0620

IMG_0636

De là nous partîmes à l'assaut du sommet.

 

IMG_0645

 

IMG_0649

 

IMG_0654

 

IMG_0664

IMG_0665

C'est juste là, au bout du chemin...

IMG_0674

Vue sur le lac presque 400 mètres plus bas, à l'à-pic.

IMG_0675

IMG_0678

La mer n'est pas loin...

IMG_0688

Sommet de Cyfrwy (811 m) et son petit lac au pied.

IMG_0695

De là nous partons pour une boucle en passant par Mynydd Moel (en breton menez moal, la montagne chauve) 863 m, la bien nommée (deuxième sommet cailouteux sur la deuxième photo).

 

IMG_0708

IMG_0712

Vue de Cadair Idris du chemin vers Mynydd Moel.

 

 

 

IMG_0718

IMG_0726

Mais, bien que Vladimir ait vu des gens sur un chemin qui descendait, je m'obstine à suivre l'itinéraire indiqué sur le Net. Je vérifie tout, en fonction des courbes de niveau. Mon raisonnement est juste mais le site avait tort. Le soit disant chemin était une limite de terrain... Bref, nous allons beaucoup trop loin...

 

IMG_0731

IMG_0735

Il nous faut rebrousser chemin, remonter en haut de Mynydd Moel que nous avions largement dépassé. Ce détour imprévu nous ménage de belles vues sur le cirque glaciaire et un autre lac (Mwyngil), bien plus bas...

 

IMG_0739

 

IMG_0749

 

... mais le vent se lève un peu et des nuages semblent se former...

IMG_0737

Fausse alerte, le soleil est vite de retour. Mais quand nous arrivons enfin en bas, il n'y a plus d'autres voitures sur le parking...