IMG_9257 De Tintern, nous remontons la vallée vers le nord où se trouve notre villégiature, faisant une halte au village de Saint Briavels, signalé comme possédant un château-fort. IMG_9217Celui-ci abrite une auberge de jeunesse. Remarquez, au bas d'une des tours du châtelet, les "contreforts en éperons", dont nous reparlerons bientôt.

IMG_9213 L'ambiance est on ne peut plus britannique, grands arbres (beaucoup de vieux sycomores), jolis cottages, cheminées fantaisistes.

IMG_9220 IMG_9233

L'église, sous des dehors très XIXème, nous réserve une surprise à l'intérieur : elle est en partie romane. Comme en Bretagne, les églises paroissiales romanes ne sont pas si fréquentes ici.

IMG_9226

Nous y faisons la connaissance de William Warren, sa femme Mariana et leurs enfants.

IMG_9224

Et puis nous arrivons au célèbre village de Symonds Yat, qu'affectionnait le père de Vladimir qui fit son service militaire dans la proche ville de Gloucester. C'est un village dominé par de hauts escarpements d'où l'on voit les méandres de la rivière Wye.

Capture

Nous nous garons à Symonds rock, en hauteur donc (cercle de gauche sur la carte) d'où nous voyons la rivère des deux côtés.

Côté est :

IMG_9235

IMG_9239

Côté ouest avec le quartier est du village (on suit?) :

IMG_9244

IMG_9245

Nous descendons à Symonds east par une grande descente à travers les hêtres, où je remarque un tronc entièrement hérissé de pièce de monnaie. Réflexe panurgien de touriste ou vieille tradition ?

IMG_9246 IMG_9247

IMG_9248

Nous voici au village juste à temps pour a nice cup of tea. De la terrasse nous observons les va-et-vient du ferry à l'huile de coude, seul moyen de rejoindre Symonds west. Il en existait plusieurs autrefois.

IMG_9249

Le lendemain, Vladimir se prend d'une envie nautique. Le rendez-vous est pris pour la fin de matinée. Il nous reste du temps pour aller jeter un oeil au château de Goodrich, presque voisin de nous, et réputé comme la plus belle forteresse du comté.  Mais juste jeter un oeil, en Angleterre, peut s'avèrer oeuvre délicate. Il est souvent très difficile de se garer hors des parkings payants et chers - pas de bas-côté en général sur les routes secondaires, haies taillées au raz du bitume, sans parler des ronces qui prennent parfois un quart de la route, mais ça c'est au pays de Galles. Même sans être pingre, faire plusieurs visites ou marches dans une journée peut s'avèrer, pour bien des portefeuilles, rédhibitoire. A cela, il faut ajouter, le prix d'entrée au château, fixé ici à 8 ou 9 livres (!!), soit entre 10 et 11 euros à l'époque (oui je dis bien à  l'époque car depuis trois semaines, des bouffons à la tête du pays s'évertuent à faire baisser la valeur de cette monnaie qui a presque rejoint l'euro au moment où j'écris).  Or je sais que l'intérieur du château ne présente que peu de vestiges, nous n'avons de surcroît que peu de temps, donc un tour extérieur des murailles me suffirait. Mais, les choses sont ainsi faites que l'entrée payante est bien en amont et rend la chose impossible.

La chance voulut que juste avant l'entrée du parking se trouvât une zone herbeuse de la taille d'une Kangoo maxi (c'est long). Du parking, nous trouvâmes un sentier dans les bois qui rejoignait la grande allée après le guichet ! A nous le tour du château ! Pas question bien sûr de passer le châtelet, où il y a contrôle des tickets.

C'est un château normand, construit sans doute à l'emplacement d'une fortification saxonne, comme tant de châteaux à la frontière du pays de Galles. De cette époque date le donjon roman carré à contreforts en pilastres, semblable aux modèles français. Il est agrandi plus tard par un seigneur franco-anglais (partie en grès rouge). Ici, les contreforts en éperons, typiques des ces châteaux des marches galloises, sont extraordinaires. Les tours semblent vraiment l'imbrication de deux volumes géométriques différents (cylindre et pyramide effilée).

IMG_9263

IMG_9265

IMG_9268

IMG_9275

Mais que vois-je? Des visiteurs marchent au fond des douves ! Je ne tarde pas à repérer la petite porte d'où ils sortent... Les fossés profonds sont barricadés, mais peut-être cette rampe herbeuse, qu'on atteint en se faufilant entre ces deux poteaux (et en rentrant le ventre), mène-t-elle aux douves...? Deux trois rochers à enjamber et voila qui est fait. Je ne suis pas peu fier de cette prise d'une si imposante forteresse. Une première !

IMG_9276

Encore des hêtres avant le tour des douves...

IMG_9280

IMG_9283

Je peux examiner l'exploit de géometrie appliquée qui donne ce profil aux tours.

IMG_9281 IMG_9290

IMG_9292

Nous entrons furtivement dans la cour... peu  à voir en effet, sauf ce solarium médiéval...

IMG_9297 IMG_9301

Il est temps de nous rendre de nouveau à Symonds Yat east. De là, un mini bus nous amène à Kerne Bridge (sic ! - cercle à droites ur la carte) et nous redescendrons la rivière en canoë, soit un parcours de 14 km, dans le sens du courant, faible à cette saison.

Mes régates avec Fromfromgirl sont si anciennes qu'il faut bien un petit entraînement à sec !

IMG_9307

Et c'est parti. Ces flancs boisés, cette rivière restée sauvage (remarquable !), moins de rapides certes mais je pense à Délivrance et j'ai un petit frisson dans le dos...

IMG_9340

IMG_9342

IMG_9310

Mais nous ne sommes pas seuls...

IMG_9346

Pas seuls du tout...

IMG_9319

En rivière, je l'ignorais, se sont des volatiles et non des phares qui signalent les récifs...

IMG_9344

Petite pause et toujours, de majestueux chênes dans les prés...

IMG_9328

IMG_9327

Je n'avais jamais fait cela et j'ai beaucoup apprécié : Une demie journée sur l'eau, au long d'une rivière très belle, au berges naturelles.

L'après midi n'est pas terminée et j'ai envie d'aller voir "the cathedral of the forest", surnom tentant de l'église d'un village dans la forêt de Dean.

IMG_9366

Son imposante et belle tour n'est pas pour rien sans doute dans ce surnom. J'adore certaines de ces tours anglaises qui allient la puissance d'un donjon, comme les protectrices du village, et le raffinement soudain de leur pinacles gothiques.

IMG_9385

IMG_9378 IMG_9381

L'enclos est aussi intéressant : on y voit un échalier comme en Bretagne,

IMG_9391 une porte monumentale (comme les dits "arcs de triomphe" des enclos bretons) mais maçonnée et chaprentée selon un type traditionnel ici,

IMG_9395 une croix monumentale (sans doute XIXème) ornée de quatre anges dos à dos

IMG_9376 IMG_9372

et bien sûr le cimetière jardin. IMG_9367

C'est ici que se trouve la maison  du chien fou dont je parlais ici.

IMG_9361

Enfin dans le village, un vieil ensemble de maisons qui sont des almshouses, maisons de charité destinées aux pauvres (en échanges de prières pour l'âme du bienfaiteur...)

IMG_9351

IMG_9352