Alerté sur un blog voisin des grandes marées, je me suis dit que c'était l'occasion d'aller au pied de la cascade de Porzh Teolenn. Donc vers 13h00, je laisse tomber pelle, pioche et engrais pour traverser le Cap. 4/5 km et me voici en bord de mer, mais au nord. Le vent est bien du sud, de là à dire vent de terre, vu que du sud j'en viens et qu'il y avait la mer aussi...

J'avais vu Porzh Teolenn ainsi il y a longtemps, exactement dans les mêmes conditions de marée et de vent et de vagues mais plus tôt le matin. (C'était d'ailleurs ce jour là que j'avais découvert la cascade). J'en vais gardé un souvenir magique, et la magie s'est réitèrée: cet endroit à marée très basse n'est vraiment pas le même. La cascade était décevante (le débit avait déjà beaucoup diminué) mais les vagues superbes. Et mon instinct de chasseur (de vagues!) m'a soudain repris, il y avait bien longtemps. Je découvre aussi une espèce de grotte qui est en fait une arche car elle ouvre sur une cavité à ciel ouvert, inquiétant et fascinant.

Je suis seul, il fait presque chaud, magique.

IMG_0957

IMG_1012

IMG_0967

IMG_0974

IMG_0977

IMG_0992

IMG_0996

IMG_1001

IMG_1034

IMG_1038

IMG_1048

IMG_1061

Retour par Plogoff pour cette vue que j'adore...

IMG_1073