Soudain, on se rend compte qu'il y a des fleurs partout!

Je résume : grande sécheresse, puis pluies diluviennes. Je commence à comprendre comment se comporte la prairie de Park Pontig. Au plus fort des pluies, le ruisseau est à son maximum mais le terrain sec. C'est bien 10 à 15 jours plus tard, alors qu'il ne pleut plus, que la prairie est complètement détrempée, le temps que tous les terrains plus haut "suintent".

IMG_0891 - Copie

Pour le reste pas de commentaire, le rhodo en pleine floraison et qui ressemble à une azalée est rh. mucronulatum. Certains rhodos sont finis ! 

IMG_0890 - Copie IMG_0901 - CopieIMG_0905 - Copie IMG_0931IMG_0904 - Copie IMG_0909 - CopieIMG_0914 - Copie IMG_0927IMG_0949 IMG_0928 IMG_0947IMG_0907 - Copie IMG_0919 - CopieIMG_0917 - Copie

IMG_0912 - Copie IMG_0926IMG_0933 IMG_0925IMG_0938

IMG_0929 IMG_0932IMG_0936 IMG_0939IMG_0896 - Copie

IMG_0922 - Copie

IMG_0923 - Copie

IMG_0950

IMG_0941

IMG_0954

Au dessus de la "rivière" c'est un peu le bordel. C'est un peu mieux ce soir mais je n'ai plus de bras !

IMG_0953