Pas ce nouvelles d'Irlande, je me languis...

Alors je traîne sur le net en quête de compensations diverses...

Et je tombe sur une éblouissante photo  : 

Siobhan, toute belle de rouge vêtue (auprès de qui j'eus quelques leçons il y a bien longtemps), tenant dans la library de Trinity College une reproduction de la plus célèbre harpe du monde, au pied de la vraie qui lui ressemble comme deux gouttes d'eau.

Voir le blog s'y référant...

Ça fait un moment que je regarde la photo quand je me dis, "mais qui porte ce ridicule chapeau"! Et là je réalise enfin (au sens anglais !).

Je ne l'avais même pas vue. Faut être bête, non?

Ensuite, après avoir rigolé de moi-même, je me suis dit que ce face-à-face, c'était quelque chose quand même. Les anglais ont tellement détruit de harpes comme des instruments de subversions, et puis l'Irlande finira, et à quel prix, par secouer le joug. Mais la tradition gaélique des harpeurs n'y a guère survécu et c'est pourquoi retrouver cette ancienne musique est si difficile et mystérieux.  Siobhan en est le fer de lance. Elle dirige chaque été la scol na g-clairseach, l'école de harpe, une semaine de stage à Kilkenny et parfois je me dis que, peut-être... Peut-être se souviendra-t-elle de moi, elle aimait beaucoup mon prénom...

419780_322265881164221_496875779_n