Entre Toulouse et le Cantal, notre dernier lieu de séjour, nous avons une soirée pour une escale non programmée. En regardant la carte, je constate que Conques ferait bien l'affaire. C'est un endroit où je retournerais avec plaisir et que Vladimir ne connaît pas.

En chemin, des panneaux indiquent le tout proche Bouzouls. Or, dans mes errances internautiques, mon oeil avait été attiré par le trou de Bouzouls dont le site était aussi curieux que le nom marrant. C'est beaucoup plus impressionnant vu d'avion et nous n'avons pas le temps d'explorer mais je tiens à aller au bord de ce fameux trou.

 Image associée

IMG_1146

IMG_1148

Plus loin, aux confins de l'Auvergne, nous traversons le très joli village d'Estaing, dont le château a été acheté en 2005 par la famille Giscard qui en avait acquis le nom bien avant !

IMG_1151

De là, Conques n'est plus très loin, d'ailleurs Estaing, par son paysage et son architecture annonce clairement notre destination.

Nous avons trouvé une chambre ici :

IMG_1390

A deux pas du pont des pélerins :

IMG_1380

IMG_1387

Quand nous entrons, et après que Vladimir s'est exprimé, la tenancière lui répond à la façon de Jane B. Je suis effaré. Je crois sur le coup qu'elle se fout de sa gueule. Mais, il s'avère très vite que l'accent perdure et est bien réel. C'est une néo-zélandaise !

De là, une rampe mène directement au village sans passer par la route.

IMG_1174

IMG_1163

IMG_1172

Le village est très beau et réussit, bien que très fréquenté, à ne pas être étouffé par le"touristique" à outrance. Est-ce sa vocation de pèlerinage qui l'en préserve? Pas sûr, mais je fais ce constat à chaque fois que ce lieu pourtant si célèbre garde quelque chose qui n'a pas le goût de frelaté.

IMG_1255

IMG_1256

IMG_1258 IMG_1292

IMG_1277

IMG_1290

IMG_1293

IMG_1297

IMG_1300

IMG_1303 IMG_1299

IMG_1305 IMG_1298

IMG_1254 Et puis bien sûr, il y a l'église abbatiale Sainte Foy. On la dit être le prototype de la série des églises de pèlerinage (donc modèle de Saint Sernin et de la cathédrale de Compostelle !).

IMG_1270

IMG_1273

IMG_1287

IMG_1289

IMG_1295

La caractéristique principale (hormis l'hypertrophie du transept) est qu'il n'y a pas d'étage clair au dessus des tribunes. La nef est donc éclairée, en bas comme en haut, indirectement. Elle est comme enserrée dans un bas côté à deux étage. Malgré ça, Sainte Foy est assez claire. J'aime aussi son parti de verticalité. C'est un des intérieurs romans qui m'emportent.

IMG_1183 IMG_1187

IMG_1189 IMG_1194

IMG_1200

IMG_1202 IMG_1203IMG_1211

IMG_1216 IMG_1210IMG_1223

IMG_1207

Le tympan, on le sait, est une des plus célèbres pages de la sculpture romane.

IMG_1180

 

IMG_1227

IMG_1230IMG_1241

IMG_1231

IMG_1234

IMG_1235

IMG_1246

IMG_1247

IMG_1249IMG_1252

Nous le verrons mis en couleurs à la nuit tombée...

IMG_1368

IMG_1370

Nous irons aussi écouter le concert du soir (rencontres musicales de Conques), l'ensemble Constantinople avec le clarinettiste Kinan Azmeh, de la musique orientale nouvellement écrite, très inspirée par la Syrie. J'ai généralement du mal à entrer dans une musique inconnue, mais là ce fut le ravissement. En attendant le début du concert, je peux faire quelques photos de l'église éclairée.

IMG_1323 IMG_1327

IMG_1338 IMG_1332