IMG_0915 - Copie Quelques vues de Toulouse la rouge au fil des rues...

IMG_1064 IMG_1067IMG_1076 IMG_1077

IMG_1065

IMG_1070

IMG_0901 - Copie

Le chapitre "Toulouse romane" s'ouvre en réalité sur du gothique car l'écrin de la belle découverte que nous fîmes se trouve être le musée des Augustins, occupant lui-même l'ancien couvent des Augustins, construction essentiellement du XIVème siècle.

IMG_1006 L'église ne peut rivaliser avec les Dominicains, par contre le cloître se défend plutôt pas mal !

IMG_0920

IMG_0921

IMG_0926 IMG_0927

IMG_1007

IMG_1008

IMG_1021

IMG_0942IMG_0936

IMG_0944

IMG_1033

Nous ne visiterons pas tout le musée, très riche, je suis incapable d'ingurgiter de l'art à tire larigot et notre déambulation sera donc sélective.

Le grand moment d'émotion fut pour la découverte de la salle de la sculpture romane. Tous les chapiteaux et autres figures exposés sont originaires d'églises de Toulouse. On la considère comme une des plus riches collections du monde en la matière. Mon intérêt pour la sculpture est inverse à celui pour l'architecture, l'art roman a ma préférence. Et jamais, de part l'éclairage et la proximité oculaire, il ne m'avait été donné de d'admirer ce genre d'oeuvre avec un tel confort. Et franchement, ça change tout. Qu'il s'agisse de scènes historiées ou purement décorative, c'est le ravissement à chaque instant et on en finit pas d'admirer la finesse, pas seulement du ciseau mais surtout de l'imaginaire.

IMG_0952 - Copie

IMG_0953 - Copie

IMG_0957

IMG_0959

IMG_0960

IMG_0962

IMG_0965

IMG_0966

IMG_0968

IMG_0969

IMG_0976

IMG_0977

IMG_0978

IMG_0979

IMG_0981IMG_0982

IMG_0994

IMG_0995IMG_0998

Cerise sur le gâteau, un roi David et sa harpe, mais qui n'en joue pas : il l'accorde! On distingue le geste et l'instrument, c'est fort différent de ce qui se fait aujourd'hui ! (le hasard fait que je découvre récemment un sculpture irlandaise qui montre aussi une clef d'accordage, j'en reparlerai).

IMG_0984

IMG_0987

Sculpture gothique dans cloître, salles capitulaire et autres.

IMG_1024IMG_1026IMG_1031IMG_1029

Je  retiens les gargouilles du disparu couvent des Cordeliers,

IMG_1056

Un surprenant baiser de Judas...

IMG_1037

Influence bourguignonne et par là flamande pour cette vierge de la fin du XVème, Notre Dame de Grasse. Je ne suis guère enthousiasmé par les représentations de la Vierge qui m'ennuient au possible. Mais cette fois, je trouve que cette statue - cette femme devrais-je dire - irradie...

IMG_1050

IMG_1046 IMG_1047

Encore moins dans mes habitudes, ces visages du XVIème de Nicolas Bachelier, m'inspirent...

IMG_1013

IMG_1018

IMG_1020

Et voici même un peu de XIXème, avec cette effrayante allégorie du cauchemar ! (Eugène Thivier)

IMG_1002

Le titre Toulouse romane fait bien sûr aussi allusion à la plus célèbre église de la ville, Saint Sernin, très grande église de pèlerinage, plus grande église romane de France (depuis la destruction de Cluny III). C'est vrai que le développement est inouï, longueur, nombre de chapelle, largeur du transept entièrement contourné de tribunes... Mais la visite confirme ma première impression d'il y a quelques années : cette église (sauf sa tour et son chevet) ne me plaît vraiment pas. Elle a pourtant la même structure et élévation que mes deux préférées (Saint Nectaire et Conques)... allez comprendre !

IMG_1088 IMG_1099

IMG_1096

IMG_1106 IMG_1107

IMG_1108

IMG_1115 IMG_1118

IMG_1121

IMG_1127 IMG_1144

IMG_1145