IMG_3145De toutes les journées de notre périple estival, celle-ci est bien la seule qui n'ait été envisagée. Alors que nous étions encore à Trèves et que notre futur proche nous destinait à Cologne, pour y retrouver cet appartement de la Domstraβe que j'avais connu il y a des années, je m'interrogeais sur la façon de rejoindre notre prochaine étape, peu enthousiaste à l'idée de ces grands axes traversant des zones fortement urbanisées auxquels semblait nous condamner la symbolique explicite de la carte routière. Je vise alors qu'au prix de quelques chemins de traverses (qui s'avèrerent larges - on est en Allemagne - et peu fréquentés), nous pouvions rejoindre le cours du grand fleuve qu'on pouvait suivre sans trop s'en éloigner jusqu'à Cologne. J'ignorais tout de ce que nous allions trouver, excepté de son relief accidenté et du fameux rocher de la Lorelei dont le nom avait "bercé" mon enfance et dont j'ignorais que je le verrais un jour, ayant définitivement tourné le dos aux horizons orientaux.

C'est ainsi que nous débouchâmes, à l'issue d'une grande descente, dans le village de Bacharach, dominé par un château fort, constellés des tours de ses anciennes fortifications et occupant un amphithéâtre ouvert sur le Rhin.

IMG_3068

IMG_3070

IMG_3076

IMG_3077

IMG_3063 IMG_3064IMG_3083 IMG_3142

IMG_3101Je pénètre dans l'église aux couleurs si pimpantes que je crois un moment être en présence d'un pastiche du XIXème, mais il s'agit bien d'une église romane tardive, rhabillée d'éléments gothiques. Une telle architecture monumentale (4 niveaux d"élévation intérieure) étonne dans une si petite ville. La nef est précédée d'une sorte de narthex, ou partie basse sous tribune, voûtée, que je reverrai dans d'autres églises allemandes.

IMG_3140 IMG_3146IMG_3113 IMG_3100

IMG_3109 IMG_3102IMG_3096 IMG_3097

Plus célèbres sont les ruines de la chapelle Saint Werner, un martyre du XIII ème - saint patron des vignerons - dont la mort fut imputées aux juifs déclenchant des violences antisémites. Les romantiques la considéraient comme la plus belle ruine allemande. C'est un édifice du XIII et XIVème, d'un style rayonnant très français, qui avait peut-être un plan trèflé. Ces grandes et longilignes baies ogivales avec le ciel bleu comme vitrail m'ont charmé.

IMG_3067

IMG_3080 IMG_3122IMG_3125 IMG_3130

Nous constatons avec soulagement que la route qui longe cette portion très pittoresque du Rhin, n'est pas encombrée. L'omniprésence des vignes et le nombre de châteaux haut perchés sont confomes à la réputation du lieu.

IMG_3153

IMG_3285 IMG_3288IMG_3292 IMG_3296

Au milieu du fleuve, le célèbre château de Pfalzgrafstein qui ressemble plus à un navire qu'à une forteresse.

IMG_3149

IMG_3177A l'abord d'une nouvelle bourgade, elle aussi dominée par un château fort, hérissée de tours,

IMG_3183 IMG_3179IMG_3178

je suis stupéfait par ceci :

IMG_3275 IMG_3188

IMG_3273Je ne comprends pas l'origine de cette étrange couleur, je n'adore pas le dépouillement de l'architecture, mais les proportions sont telles, la hauteur si prodigieuse que je soupçonne un intérieur intéressant.

La Liebfrauenkirche, quand j'y pénètre, dépasse mes espérances. Outre son architecture dépouillée et très élancée (elle est aussi haute que longue !) magnifique, le vaisseau est paré d'un mobilier exceptionnel du gothique tardif (jubé, retable - un des plus beaux retables gothique du pays), de fresques et de panneaux peints innombrables dont un triptyque montrant les 15 cataclysmes de la fin des temps.

IMG_3189

IMG_3225 IMG_3205IMG_3227 IMG_3201IMG_3229 IMG_3230IMG_3258 IMG_3248IMG_3244 IMG_3245IMG_3194 IMG_3196IMG_3212

IMG_3214 IMG_3213

IMG_3221 IMG_3222Sans titre

IMG_3238

IMG_3236

IMG_3237

IMG_3240

IMG_3254

IMG_3252

IMG_3253

IMG_3256

A l'extérieur est un  petit cloître. 

 

IMG_3261

IMG_3266

Et c'est ainsi, d'églises en châteaux, que nous arrivons en face du célèbre rocher de la Lorelei dont la légende naît sans doute des difficultés de navigation à cet endroit ou le fleuve se resserre. Bon, à choisir d'avec le Raz de Sein...

IMG_3283

IMG_3284

IMG_3180