IMG_1141 Évidemment, Strasbourg fut aussi l'objet d'une balade au travers de ses rues, le long de ses quais et elle ne manque pas de charme ni de quoi attraper l'oeil en tout coin. L'engorgement touristique, auquel nous participions, et le caractère un peu attendu que tout ce que nous allions voir, gâtaient un peu la chose.

IMG_0971

IMG_0974

IMG_1147

IMG_1148

IMG_1149

Pas question de  visiter toutes les églises, et le hasard fut que nous entrâmes dans la plus intéressante d'entre elles, l'église luthérienne Saint Thomas. Édifice presqu'entièrement gothique mais composite, sa nef offre la particularité d'être la seule église-halle (5 nefs de même hauteur) d'Alsace (XIVème), alors qu'elles sont légions en Allemagne. Je connais bien sûr ce dispositif depuis longtemps mais j'ai pu en mesurer l'effet pour la première fois. Une fois de plus c'est beaucoup plus prenant que les photos ne peuvent le laisser imaginer.  (C'est assez différent des nefs aveugles bretonnes, la seule chose (vaguement) approchante est le choeur de N.D. de Bon Secours à Guingamp).

L'orgue de 1740 s'enorgeuillit d'avoir été utilisé par W. A. Mozart en 1778.

IMG_1150

IMG_1189

IMG_1156

IMG_1168

IMG_1169 IMG_1173

IMG_1175 IMG_1194

IMG_1179

IMG_1162

 IMG_1225La suite montre le quartier des Tanneurs, de la Petite France (= de la syphilis), jusqu'aux pont fortifiés, dits Ponts Couverts, bien qu'ils ne le soient plus (XIIIème).

IMG_1204

IMG_1205

IMG_1206

IMG_1208

IMG_1214

IMG_1217

IMG_1218

IMG_1220

IMG_1223

IMG_1227

IMG_1230

IMG_1247 Assez remarquable également, l'église Saint Pierre Le Jeune, protestante, avec son jubé et ses fresques du XIV ème, mais le temps et la capacité d'absorbtion me manquaient. Je n'ai même pas vu qu'il avait un cloître.

IMG_1263

Avant que les pieds ne demandent grâce, nous poussons jusqu'à la Neustadt impériale où dans jardin public trônaient quatre ginkgos d'une taille inédite pour moi.

IMG_1274 IMG_1275

IMG_1282

IMG_1284

IMG_1285

IMG_1292