31 janvier 2017

LA GAFFE

Aujourd'hui, alors que je fais signer la feuille de présence, Aladin, le seul homme du groupe, n'a pas son nom sur la liste. Bêtement, je dis : tiens, un clandestin. Parfois je parle trop vite, juste pour faire de l'humour. Mais au moment où je sors cette phrase, je m'avise que le dit stagiaire a un accent et des traits qui me font regretter ma blague. C'est précisément parce que je ne prête pas une attention excessive à ce genre de chose que j'ai parlé trop vite. Plus tard, alors qu'il n'est plus là, je demande à ses collègues... [Lire la suite]
Posté par karagar à 22:24 - Commentaires [4] - Permalien [#]

29 janvier 2017

CRITIQUE DE... CRiTIQUE

Tout commença ce jour où l'un de mes étudiants - le seul garçon du groupe - me tend une revue ouverte à la page des critiques de livres, qu'il venait de lire pendant la pause. M'indiquant l'un des articles, il me dit : regarde, ça devrait t'intéresser. J'aperçois de loin la photo de la couverture du livre visé et me persuade qu'il s'agit de la traduction plumesque du roman îlien. Le dit étudiant n'ignorant pas mes amitiés plumesques et étant lui aussi un habitant du Cap, le geste m'avait semblé des plus naturels. Sauf que lorsque... [Lire la suite]
Posté par karagar à 19:38 - Commentaires [9] - Permalien [#]
29 janvier 2017

MEME A EU SES SOINS...

Anti-ride à la chaux de chez L'eau Réal! Sable pays de l'arrière dune...
Posté par karagar à 13:04 - Commentaires [7] - Permalien [#]
21 janvier 2017

LA NUIT VENGERESSE

D'abord Plume veut nous faire croire que son fief est le seul à prendre des airs australiens ! Eh bien figurez-vous qu'ici aussi ! Blague à part, l'ironie c'est que ces grandes frileuses, supportent encore moins le vent qu'un gel modéré . Or, hiver froid rime avec hiver peu venteux, si bien que je vois cet arbre fleuri pour la première fois cette année. (c'est celui dont on admire au printemps les pousses bordeaux sur le feuillage bleu). Ensuite, autre vengeance climatique, alors que même la mer gèle dans les fiefs plumesques, le... [Lire la suite]
Posté par karagar à 21:41 - Commentaires [4] - Permalien [#]
19 janvier 2017

LA DER DES DERS

C'est pas beau ça, au mois de janvier? Vladimir en est très fier. Pourtant demain, l'ouest breton, qui ces jours derniers damait le pion à la côte d'Azur, déroge demain avec un - 4 annoncé au lever du jour, autant dire que je suis un peu inquiet pour mon citronnier, mandarinier (mais bon, ils sont sensés résister respectivement à -7 et -10) et pour l'aloe qui sera lui en limite réelle de résistance. 
Posté par karagar à 21:51 - Commentaires [9] - Permalien [#]
04 janvier 2017

LE FRAGILE FIL....

Il était derrière moi, pressé. Si près que ma voiture, aveugle de l'arrière, m'ôtait toute chance de le voir. Je roulais plutôt vite, pas assez pour lui à qui il a suffi d'un rien pour bouster sa puissante voiture pour me doubler. Cet endroit, à une vingtaine de kilomètres de chez moi, je le connais bien. Bien que la route y soit légèrement sinueuse, la vue est dégagée. C'est le moment pour doubler. J'en suis adepte, j'ai maintes fois fait ce qu'il a fait, essayé de faire. Je ne peux le lui reprocher. Mais à cet instant, me croyant... [Lire la suite]
Posté par karagar à 13:28 - Commentaires [20] - Permalien [#]
02 janvier 2017

MEME MISE A NU

Une journée de décoffrage, d'ôtage de cales et de brossage.
Posté par karagar à 18:15 - Commentaires [5] - Permalien [#]