DSC07664Après avoir arpenté ces profondeurs aquatiques, l'envie était grande de prendre réellement de la hauteur, de dépasser les strates arbustives et de parcourir les immensités herbeuses des hautes prairies calcaires. Le flan nord du canyon d'Ordesa - notre première marche s'était faite au flanc sud - offrait sans doute le plus magnifique de ces balcons perchés, mais la célèbre vire qui y mène est une sente effrayante Faja_las_Flores49 que j'aurais peut-être tentée n'eût été ceci :    IMG_0443et cela: Ordesa (23) à franchir. Je fais beaucoup de progrès question vertige et aussi peur de l'eau mais parfois il faut savoir renoncer, même si on n'aime pas ça.

La veille, au canyon d'Anisclo, nous avions repéré une magnifique cime qui semblait accessible et néanmoins fascinante par sa forme. (point noir) DSC07565Renseignement pris, il existe bien un itinéraire. C'est donc le but que nous fixons pour notre troisième randonnée. Le départ se fait sous le ciel gris.DSC07614 Au bout d'une longue montée, les paysages attendus apparaissent, dominés à l'arrière plan par les hauts sommets (massif des Trois Soeurs - trois pics bien identifiables - et à gauche le Mont Perdu).

DSC07620

Décidément, les éricacées sont bien coquines et sont là où je ne les attends pas !DSC07624 Le temps semble se dégager et évoluer dans le sens inverse des autres journées.

DSC07628

Enfin nous arrivons au bord de la falaise. Le premier jour, il y avait foule, le second quelques promeneurs, ici nous sommes seuls !

DSC07632

DSC07635

DSC07651 

DSC07654 

DSC07660

DSC07661

Entre le massif des Trois Soeurs et celui du Mont Perdu, on voit bien une partie plus basse qui est le col d'Anisclo, là où se termine le long canyon.

DSC07643

DSC07645

 DSC07665

Cet endroit a vraiment charmé mes yeux...

Au retour, une petite église (l'orage vespéral est finalement là) avec un grand porche sud comme à Vio (et comme chez nous !) et un clocheton sur le clocher!

DSC07684 DSC07691